vendredi 22 mai 2015

"Voyage au Larzac, dernier jour!"

Le voyage touche à sa fin. Nous n'irons pas visiter les caves de Roquefort, pourtant pas très loin, mais avec quelques volontaires, nous nous levons assez tôt (6h30) pour allumer le feu dans le four en pierre et commencer à faire du pain. M.Karmati se démultiplie et "a mis la main à la pâte", pour enseigner aux jardiniers comment faire du pain. Chacun repartira avec son pain...et ses souvenirs!
Rendez-vous l'année prochaine pour un autre voyage....peut-être plus au nord???
En attendant, merci à tout les participants et à toutes celles et ceux qui nous ont accueilli au Larzac, le Hameau des Moulès, les autocars Causses, Mikael Picault et l'Accro-Roc des Infruts, et bien sur, toute l'équipe du film "Tous au Larzac", à qui nous devons d'avoir fait le plein d'énergie en vue des futurs batailles pour conserver notre verger au collège: "Garderen Lo Verger!!"
à bientôt!
Mohamed, le maitre du feu.


Delphine, notre journaliste en pleine rédaction.

On vient se réchauffer autour du feu, le matin est toujours un peu frais au Larzac!






Je suis? Je suis?...







Merci, à l'année prochaine. Et VIVE LE LARZAC!!!!

jeudi 21 mai 2015

"Voyage au Larzac, troisième jour, visite de La Couvertoirade 2/2"

L'après-midi du troisième jour, nous avons visité le village de La Couvertoirade, ancien fief des Templiers, un ordre religieux de moines soldats qui partaient faire les croisades en Orient vers 1200. Leur congrégation possédait beaucoup de biens et était une des plus riches à l'époque. Le village qui est fortifié, avec son château et son église en témoignent encore aujourd'hui. On n'a pas trouvé leur trésor, mais on a pu acheter des souvenirs pour nos parents...ou pour nous même!!



Le cimetière où certains Templiers sont enterrés.

Le pigeonnier.

La lavogne est une retenue d'eau pour faire boire les brebis.

Le groupe au complet (sauf les profs!)


Le chemin de ronde.

Le village vue des fortifications.

"Voyage au Larzac, troisième jour 1/2"

Au troisième jour de notre voyage, nous pratiquons l'accro-roc des Infruts, et visitons le village de la Couvertoirade.
En partance pour l'accro-roc.

Il fait beau, mais froid, et du vent.

Mohamed et son nouvel ami!

On essaye le matos!

Les professionnels.

Mais, mais, vous le reconnaissez????

Une araignée qui tisse sa toile? Non, un accro-roquiste!



Une tyrolienne de plus de 97m de long.



video

mercredi 20 mai 2015

"Voyage au Larzac, LA RENCONTRE avec les acteur du film "Tous au Larzac"

Le point d'orgue du séjour fut sans doute, la rencontre avec les acteurs du film-documentaire "Tous au Larzac" de Christian Rouault. (voir bande annonce).
A la suite de cette rencontre, Delphine a rédigé l'article suivant, qui devrait paraitre dans le journal "Gardaren Lo Larzac", en septembre prochain.
Merci à tous ces "acteurs/paysans" pour leur gentillesse, leur disponibilité, leur patience, leur solidarité et leur richesse de cœur!

Texte de Delphine: 

-->
« Bonjour,
Nous sommes le club jardin du collège Courbet à Pierrefitte (93380) et nous sommes en séjour au Larzac, logés au hameau des Moulès pour quatre jours.
Nous avons intitulé notre séjour : « Tous au Larzac », en référence au film documentaire de Christian Rouault, car nous voulions rencontrer les acteurs du film.

Tout au long de l’année, au collège, nous jardinons et cultivons dans notre jardin qui s’appelle de « Jardin des gâteaux ». Nous l’avons appelé ainsi car nous aimons tellement ces derniers que chaque semaine, l’un de nous doit en apporter un (merci Annis au passage, t’as battu tous les records !!!!). Et il se nomme aussi « Le jardin de Serge Mora », en hommage à Serge Mora qui était un agent du collège, qui nous a beaucoup aidé au jardin, mais qui nous a quitté trop tôt en 2012 (RIP Sergio !).

Ce jardin existe depuis mars 2006, et tous les ans, il accueille une trentaine d’élèves de toutes classes confondues, et fonctionne en dehors des heures de cours. Delphine par exemple, inscrite depuis quatre ans ; elle a sa propre parcelle de terre (2m2), où elle plante et cultive toute l’année des légumes (tomates, fèves, salades….), tout ça en BIO, sans pesticide ni engrais chimiques, car nous aimons la nature.

Nous avons aussi un verger, deux ruches afin d’avoir du miel, et une grande cabane pour ranger les outils.

Notre professeur, M.Vall, avait vu le film sur le Larzac il y a deux ans, et il l’avait tellement aimé, qu’il a voulu nous faire rencontrer l’équipe du film.
Pour préparer notre voyage, nous avons donc visionner le film et rédiger les questions que nous allions poser.

Le 19 mai 2015, nous sommes enfin partis au Larzac. Nous sommes partis à 6h du matin afin de ne pas rater notre train, gare de Lyon.

Dès notre arrivée, nous avons été accueillis par Léon Maillé, acteur dans le film « Tous au Larzac », qui nous a fait visiter la bergerie de la Blaquière le village de Saint-Martin, et une maison troglodyte, ainsi qu‘une chaufferie à bois bio. 
Le lendemain, nous avons rencontré le reste des membres du film avec qui nous avons échangé longuement sur les thèmes de la résistance, de l’écologie, mais aussi, sur la liberté d’expression.

Ces paysans nous ont appris que la violence ne mène à rien et que la non-violence était la clé du succès. La violence ne leur aurait servi à rien pour leur lutte contre l’extension du camp militaire, car l’armée aurait toujours était plus forte qu’eux de toute façon.



L’équipe du film nous a aussi donné de bons conseils pour notre verger du collège qui est menacé d’être détruit, pour y faire des places de parking à la place, car le collège va aussi rentrer dans une phase de travaux de réhabilitation dans un an. Nous les remercions pour leur soutien et les signatures sur la pétition.



Nous avons constaté aussi que eux comme nous, souffrions d’une mauvaise image de notre région, du moins, de forts nombreux clichés. Eux, les « pauvres paysans du Larzac, un peu hippies, un peu rêveurs, qui vivent comme au moyen âge», et nous, « les racailles du 93, où règne l’insécurité, la pauvreté, l’insalubrité, etc. »



Face à ces clichés, nous nous sommes retrouvés comme devant lutter tous les jours pour prouver que nous ne sommes pas comme ça, et de faire mentir tous ceux qui disent que nous ne servons à rien.



De plus, les événements tragiques de Charlie-Hebdo an janvier dernier ont trouvé un écho jusqu’ici, où plusieurs dessinateurs du journal aimaient venir se ressourcer, soutenir les paysans et se faire des amis. Tout de suite, la question de la liberté d’expression s’est posée, et le débat fut animé, car eux comme nous tenons à rester libre dans ce pays, tout en respectant les croyances de chacun. Certains pensent qu’il ne faut pas se moquer de Dieu, mais tous ont condamné les actes violents qui s’en sont suivis, car nous ne voulons pas vivre dans une société violente et intolérante comme certains la rêve.


Nous leur avons aussi beaucoup posé de questions sur leur métier, comment ils gagnaient de l’argent, comment ils s’organisaient, sur la lutte, sur leur vie d’avant, mais aussi sur les nouveaux arrivants sur le plateau depuis les années 80. En effet, le Larzac est une des rare région de France à  gagner plus habitants qu’à en perdre.

Au Larzac, nous avons visité aussi le village de la Couvertoirade (village des Templiers, qui ne semblaient pas être très tolérants avec leurs ennemis non plus ! Comme quoi, rien de bien nouveau sous le soleil…qui a fini par revenir au passage!
Nous avons également fait de l’acro-roc, avons cuisiné du pain avec notre professeur, M.Karmati, et nous nous sommes occupés des animaux du Hameau des Moulès où nous logions.

Nous ne savons pas où nous irons l’année prochaine, mais il est certain que ce voyage au Larzac nous aura marqué, et que c’est avec plaisir que nous y reviendrions !

Merci pour votre accueil, et nous vous attendons maintenant à Pierrefitte, au Jardin des Gâteaux. Nous serons heureux de vous accueillir à notre tour ! »

Delphine pour les jardiniers du Jardin des Gâteaux/Serge Mora :
http://jardindesgateaux.blog
De gauche à droite: Marisette, Christian Roquerol, et Léon Maillé. Cachée à gauche (chaussure rouge), Micheline.

"Tous dans la salle de réunion!"



"Vayage au Larzac, deuxième jour, 2/3"

L'après-midi, nous partons pour une grande randonnée qui nous amènera jusqu'à une carrière de fossiles, et nous perdra aussi dans la forêt, mais nous arriverons à l'heure pour le débat avec l'équipe du film. Pas de petit poucet perdu en route....dommage???


L'homme des bois.

Le soleil revient!

Un marcheur qui marche d'un pas décidé.


On peut voir ici les différentes strates et couches de calcaire laissées par l'ancienne mer des causses, il y a plusieurs milliers d'années.

M.Karmati, photographe!

La carrière de fossiles.

Une dent de requin? Non, juste un morceau de tentacule de sèche.


Un lézard bien vivant celui-là!

Le retour apparait comme une marche forcée pour certains...

Mais le paysage est merveilleux en cette saison...

...et ces insectes insolites (pour ceux des villes!)



On marche en chaussette tellement on a mal aux pieds!




Un petit triton!

Dans les ornières des bois...

...Massil a failli y rester!!!!

L'orage arrive!